Il fallait en parler

C_022_031_RETOUR_FRANCE-01

Salut les gens,

Je tenais à vous faire un post sur les événements qui sont arrivés récemment. Je ne pouvais pas reprendre le cours de ce blog sans faire un post sur Charlie Hebdo. En tant qu’illustratrice (à mes heures perdues hein) je pense que c’est un devoir d’en parler. Cet attentat m’a pas mal chamboulé, comme d’autres. J’étais incapable de dessiner cette semaine là, ni même de travailler d’ailleurs.

Je connaissais le journal Charlie Hebdo, mais je dois avouer que je ne l’ai jamais acheté. Maintenant je le regrette, j’ignorais encore ce, pour quoi se battait ce journal (peu soutenu) : des idées, des valeurs, la liberté de penser.

Je me rappelle d’ailleurs de mon père qui avait acheté le journal fièrement après l’incendie des locaux de Charlie Hebdo en 2011 en signe de contestation « contre ces connards de tarés » – je cite. (ça devait être dans ce genre là en tout cas)

Bref, moi aussi JE SUIS CHARLIE.

 

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un prochain post plus gai-fun-top-cool (putain la pression j’ai plus le choix je dois le faire ce post !)

Bonne fin de semaine ! (merde on est que mardi T_T)

Publicités

4 réflexions sur “Il fallait en parler

  1. Moi je me souviens de « je fais un acte de civisme » au moment de l achat du journal. Et magnifique le pigeon qui chie !!!! T es pas ma soeur pour rien bordel !

  2. Ton article est vraiment beau, c’est vrai que même en étant sur place, on a ressenti cette unité de la France, notamment pendant cette marché républicaine qui a réuni du monde comme jamais… Bise

  3. Fier d’être ton père; j’ai à nouveau racheté Charlie et là, je m’abonne; honte à ces « connards de tarés », que personne ne touche à notre liberté de parler et de rire et merci à ces héros courageux. Je suis Charlie et HyperCasher.

  4. Ton poste ne pouvais pas mieux résumer la situation. Je suis rentrée à Montréal le 5 janvier et j’ai ressenti exactement la même chose que toi! J,ai appris la nouvelle en allant au boulot et là: Choc, horreur, incompréhension, envie de rentrer en France, impossibilité totale de dessiner et de travailler, colère, désarrois… et fierté d’être française parce que même si c’est vrai que nous les français on râle et on l’ouvre tout le temps, ben c’est comme ça qu’on fait avancer les choses bordel! La révolution elle se fait pas en brossant dans le sens du poil… et puis surtout je fais partie des gens qui pensent qu’on peut rire de tout et n’importe quoi, car le meilleur moyen de dédramatiser des choses et dénoncer des situations parfois graves… et puis surtout je pense qu’il faut jamais rater une occasion de se marrer^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s